Chanson de la ville silencieuse, Olivier Adam

Pourquoi ce livre ?51ILHfuESWL._SX195_

J’adore Olivier Adam ! J’avais adoré La renverse sorti en 2016. Un nouveau livre de cet excellent auteur se lit immédiatement !

Résumé

Je suis la fille du chanteur. La fille seule au fond des cafés, qui noircit des carnets, note ce qu’elle ressent pour savoir qu’elle ressent. La fille qui se perd dans les rues de Paris au petit matin. La fille qui baisse les yeux. Je suis la fille dont le père est parti dans la nuit. La fille dont le père a garé sa voiture le long du fleuve. La fille dont le père a été déclaré mort. Celle qui prend un avion sur la foi d’un cliché flou. Celle dans les rues de Lisbonne, sur les pentes de l’Alfama. Qui guette un musicien errant, une étoile dépouillée d’elle-même, un ermite qui aurait tout laissé derrière lui. La fille qui traverse les jardins, que les vivants bouleversent, que les mots des autres comblent, la fille qui ne veut pas disparaître. Qui peu à peu se délivre.

Avis

J’ai été déçue par ce roman. Je me suis un peu ennuyée. Cependant, j’ai quand même été happée par l’intrigue et je l’ai fini très vite.

L’histoire principale ne m’a pas du tout intéressée. Une jeune femme, fille d’un chanteur ultra connu (genre Johnny), part à la recherche de son père qui n’est peut-être pas mort. On la suit dans les rues de Lisbonne avec ses doutes, ses peines et ses espérances. Mais voilà, la mort de ce père, je m’en fiche complétement. Ce roman initiatique est basé sur ce suspens qui finalement n’en est pas un car on comprend très vite que seule la quête va compter.

Moi ce qui m’a intéressée c’est la jeunesse de la narratrice. Comment est-elle devenue cette femme si insignifiante qui se fond dans le décor ? J’ai aimé qu’Olivier Adam nous aide à comprendre son héroïne. Son parcours singulier nous  éclaire complétement sur sa personnalité ou non personnalité et sur sa recherche désespérée de ce père qu’elle ne connait pas vraiment. Le seul intérêt dans ma lecture a été de suivre ce personnage solitaire.

J’ai été très désorientée par le style ou plutôt le non style d’Olivier Adam. Je l’avais trouvé si marqué dans La reverse ! Nous retrouvons les chapitres courts de l’auteur mais rien ne m’a fait dire : « ça c’est clairement du Olivier Adam » !

Un avis mitigé donc. J’ai déjà hâte de lire le suivant pour me réconcilier avec cet auteur !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s