Rien n’est noir, Claire Berest

Pourquoi ce livre ?9782234086180-001-T

Il fait le tour des réseaux sociaux. On le voit partout ! Alors lorsque je l’ai aperçu sur la table de présentation des nouveautés, j’ai eu envie de l’emprunter. Je ne connaissais que vaguement la vie de Frida Kahlo et c’était donc l’occasion d’en connaître plus.

Résumé

« À force de vouloir m’abriter en toi, j’ai perdu de vue que c’était toi, l’orage. Que c’est de toi que j’aurais dû vouloir m’abriter. Mais qui a envie de vivre abrité des orages? Et tout ça n’est pas triste, mi amor, parce que rien n’est noir, absolument rien.
Frida parle haut et fort, avec son corps fracassé par un accident de bus et ses manières excessives d’inviter la muerte et la vida dans chacun de ses gestes. Elle jure comme un charretier, boit des trempées de tequila, et elle ne voit pas où est le problème. Elle aime les manifestations politiques, mettre des fleurs dans les cheveux, parler de sexe crûment, et les fêtes à réveiller les squelettes. Et elle peint.
Frida aime par-dessus tout Diego, le peintre le plus célèbre du Mexique, son crapaud insatiable, fatal séducteur, qui couvre les murs de fresques gigantesques.»

Avis

Quelle beauté ce roman ! Cela faisait des années que je n’avais pas lu un roman aussi sublime !

A travers ce roman j’ai découvert qui était la femme derrière l’artiste. Frida Kahlo, une femme tellement libre ! Tellement en avance sur son époque. Une femme qui a souffert toute sa vie et qui a décidé de vivre pour l’oublier.

Mais dans ce roman c’est surtout la femme amoureuse que nous suivons. Un amour si passionnel, si furieux ! Cet amour qui lui donne tant de bonheur et de tristesse également ! Elle donne tout pour Diego Rivera. Elle lui voue toute sa vie.

Ce couple qui faisait vivre la scène artiste de son époque au Mexique mais aussi dans le monde entier n’aura de cesse de s’aimer et de se déchirer jusqu’à la fin de la vie de Frida. J’ai adoré les suivre dans les grands événements de leur vie artistique et privée.

La souffrance de Frida est insupportable tant on l’aime ! Sa fin m’a brisé le cœur et j’ai énormément pleurer…

L’écriture de Claire Berest sublime l’histoire de ce magnifique couple. J’ai été subjuguée par son style. Des phrases hachées, longues, haletantes, rythmées.

Bilan

Magnifique !

Une réflexion sur “Rien n’est noir, Claire Berest

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s