Etre professeur documentaliste : semaine 30

Lundi 13 mai

  • J’ai préparé mon grand concours Harry Potter qui aura lieu en juin.
  • J’ai retiré du fonds des romans désherbés.
  • J’ai travaillé sur les notices et logos des romans.
  • J’ai assisté à une réunion avec la cheffe adjointe pour notre projet théâtre avec les cinquièmes.
    • J’ai accueilli 101 élèves.

Mardi 14 mai

  • Journée consacrée aux notices et logos des romans. J’aimerais finir avant de partir.
  • J’ai fait cours à une classe de sixième. Ils finissent leurs exposés.
    • J’ai accueilli 75 élèves.

Jeudi 16 mai

  • J’ai commencé à ranger la réserve.
  • J’ai donné un cours sur les exposés en sixième. Ils n’ont besoin que d’un cours supplémentaire avant de passer à l’oral.
  • J’ai accompagné les cinquièmes au théâtre pour répéter notre pièce de théâtre. Ils ont été insupportables. Ils sont incapables de faire le silence en coulisses !
    • J’ai accueilli 49 élèves.

Vendredi 17 mai

  • J’ai commencé à faire un planning pour que les sixièmes visitent la médiathèque.
  • Je me suis battue avec mes deux imprimantes. Elles ne veulent plus du tout imprimer alors que je viens juste de leur remettre de l’encre… Les deux ! J’ai fait appel au gestionnaire réseau pour m’aider à résoudre le problème.
  • J’ai rédigé un mot qui récapitule les détails techniques pour les parents des cinquièmes du projet théâtre. Nous avons très peur que certains élèves ne viennent pas se produire au festival…
  • J’ai travaillé sur mon intervention au sein de la séquence sur les interviews des personnages du roman Le tour du monde en 80 jours. Je vais leur présenter le format de l’interview.
  • J’ai travaillé sur l’escape game du CDI.
    • J’ai accueilli 90 élèves.
Publicités

Etre professeur documentaliste : semaine 29

Dernière période et dernière rentrée en tant que professeur documentaliste (enfin j’espère).

Lundi 6 mai

  • J’ai travaillé sur la conception d’une séance sur le lexique de la BD pour le projet avec une classe de 3e et les médiathèques autour du collège.
  • J’ai enregistré, équipé et fait la publicité des nouveautés de la semaine.
  • J’ai bulletiné et dépouillé les périodiques reçus durant mon absence et durant les vacances.
  • J’ai enregistré les nombreux retours.
  • J’ai rangé l’espace des spécimens. C’était vraiment le bazar !
    • J’ai accueilli 125 élèves.

Aujourd’hui à la récréation j’ai remarqué quelque-chose qui m’a beaucoup touchée : mes habitués se mélangent tous. Il n’y a plus de classe, ni d’âge. Ça m’a beaucoup émue !

Mardi 7 mai

  • J’ai bulletiné et dépouillé des périodiques.
  • J’ai passé toute la journée sur les notices de fiction et sur les petits logos de genre que j’appose sur chaque dos.
    • J’ai accueilli 81 élèves.

Jeudi 9 mai

  • J’ai longuement discuté d’un projet avec une collègue de Lettres. Nous allons faire écrire des interview de personnages du roman Le tour du monde en 80 jours de Jules Verne à des cinquièmes.
  • J’ai co-animé l’avant dernière répétition de théâtre.
  • J’ai présenter le lexique de la BD à la classe de troisième qui participe à notre projet BD. Maintenant l’objectif est de réaliser leur propre planche.
  • J’ai encore et toujours bulletiné et dépouillé…
  • J’ai travailler sur les notices de fiction.
    • J’ai accueilli 43 élèves.

Vendredi 10 mai

  • J’ai commencé à sortir du fonds les romans que j’avais désherbé.
  • J’ai aidé une collègue à faire un montage vidéo.
  • J’ai donné la deuxième séance sur la BD. Les élèves avaient l’air de ne pas écouter lors de la première séance et pourtant, alors qu’ils commencent leur planche autobiographique, ils réutilisent le cours que je leur ai fait !
    • J’ai accueilli 95 élèves.

Ne plus être professeur documentaliste

Dans cet article je vous racontais mes désillusions face à ce beau métier de professeur documentaliste. Il est temps de faire le point sur ma situation.

L’année dernière j’ai demandé un changement de discipline en lettres. Il m’a été accordé. Je me suis donc retrouvée à 18h dans un collège à enseigner le français à deux classes de quatrièmes et deux classes de troisièmes. Tout s’est vraiment bien passé. Les jeunes étaient très sympas et ils ont bien réagi face à mes cours. J’ai vraiment eu l’impression de leur apporter quelque-chose. Des mamans m’ont même remerciée de mon travail ! J’étais vraiment touchée et du coup, sûre de mon choix.

Durant cette année j’ai eu trois visites. Deux d’une formatrice Espé et une d’une inspectrice. La formatrice a été géniale. Elle m’a guidée avec bienveillance et m’a confortée dans mon choix. Elle trouvait même que mon expérience de prof-doc apportait beaucoup au métier de prof de Lettres.

L’inspectrice, elle, c’est une autre histoire… Elle a commencé l’entretien par me dire, « vous n’avez pas le bon CAPES. Je ne vous validerai pas. » Et elle m’a fait passer un véritable oral de concours tout en m’humiliant (« un vrai prof de français aurait su répondre à ça ! »)… Elle m’a même totalement rabaissée : »vous avez fait votre lycée où ? – Sarcelles – oh je vois, c’est déjà bien professeur documentaliste ! » Passons sur la haute opinion qu’elle a des profs-docs et de la banlieue parisienne…. Et puis, contre toute attente, elle m’a conseillé de redemander un détachement l’année prochaine.

J’ai refusé. Je me sentait trop humiliée et vraiment pas à la hauteur. Elle a cassé la confiance que j’avais en mes capacités de prof de français. Je n’arrivais plus à faire cours sans me demander si ce que j’enseignais était bien pour mes élèves. Je remettais tout en question. J’ai donc choisi de redevenir prof-doc.

J’ai obtenu au mouvement un super poste dans le collège à 8 minutes à pied de chez moi. Un CDI magnifique et des collègues prêts à travailler avec moi. Oui mais l’envie de changer est restée. Et, je pense toujours et même encore plus ce que j’ai écrit ici !

Du coup, en avant pour le CAPES interne de Lettres Modernes !

Après un oral très chaotique, car je ne suis vraiment pas bonne à l’oral (je perds tous mes moyens face à un jury, et ce alors même que j’ai révisé comme une folle), je l’ai eu !

Je suis donc pour l’instant doublement certifiée (Il faudra au bout d’un moment que j’abandonne l’un des deux CAPES) ! Je suis très fière de moi car cela n’a pas été facile de réviser entre la vie de famille et le travail. Mais surtout, j’avais beaucoup de choses à me prouver !

Maintenant de nouvelles épreuves s’annoncent : nouvel établissement, nouveaux niveaux et surtout, je redeviens stagiaire. Stagiaire alors même que j’ai déjà été tutrice…

Beaucoup de travail en perspective !

Etre professeur documentaliste : semaine 27

Lundi 8 avril

  • J’ai équipé, catalogué et fait la publicité des nouveautés. Je n’arrive toujours pas à faire des carrousels sur esidoc. Mes paniers ne s’enregistrent pas ! Ça m’énerve. Du coup j’ai supprimé les carrousels sur la page d’accueil car c’était des vieux livres.
  • J’ai bulletiné et dépouillé des périodiques.
    • J’ai accueilli 175 élèves.

Mardi 9 avril

  • J’ai encore bulletiné et dépouillé des périodiques. J’ai l’impression de ne jamais arrêter ! Et pourtant, je ne suis abonné qu’à douze périodiques !
  • J’ai été voir la gestionnaire pour régler des problèmes de pertes de livres. J’en ai profité pour lui demander où en était ma demande d’abonnement au magazine Coyote. Elle ne risquait pas d’aboutir, elle a perdu le papier…
  • J’ai beaucoup travaillé sur les notices des romans.
    • J’ai accueilli 168 élèves.

Jeudi 11 avril

  • J’ai co-animé le projet théâtre. Il ne nous reste que trois séances avant la représentation. Le stress monte…
  • J’ai donné un cours sur la méthodologie de l’exposé à des sixièmes. Les élèves ont classé les informations de leur document de collecte et commence leur exposé.
  • J’ai animé mon club lecture. La plupart des élèves font des bande-annonces de livre. J’ai quand même trois filles qui souhaitent faire du booktube.
  • J’ai travaillé sur les notices des romans.
    • J’ai accueilli 175 élèves.

Vendredi 12 avril

  • Des élèves du club lecture sont venus au CDI pendant leur heure de permanence. Du coup, nous avons avancé sur leur bande-annonces. Ça rend vraiment bien !
  • J’ai rangé les documentaires qui étaient dans un bazar pas possible !
  • J’ai également rangé les fictions…
  • Et les périodiques…
  • J’ai travaillé sur les notices des fictions.
    • J’ai accueilli 165 élèves.

Le CDI sera fermé la semaine prochaine car je pars passer mon oral de CAPES de lettres à Lyon.

Etre professeur documentaliste : semaine 26

Lundi 1er avril

  • J’ai surveillé une heure le brevet blanc.
  • J’ai co-animé une séance pour notre projet théâtre. Nous avons commencé les filages. Cela nous a permis de voir quels groupes devaient travailler un peu plus avant la représentation. Il ne nous reste que quatre séances.
  • J’ai énormément travaillé sur les notices des fictions.
    • J’ai accueilli 142 élèves.

Mardi 2 avril

  • J’ai bulletiné et dépouillé les périodiques reçus.
  • Je participe à un super EPI Histoire-géographie / français. Les élèves doivent faire une fausse interview d’un mineur du XIXe siècle. Je devais faire deux heures de cours sur la recherche d’information mais finalement, à cause de problèmes d’emploi du temps, je n’avais qu’une heure. J’ai donc tout axé sur l’identification du besoin d’information. Mon but était de leur facilité la tâche et leur faire gagné du temps lors de l’étape de la recherche. Nous avons donc bien brainstormé à l’aide d’une carte mentale. A ma grande surprise, ça a bien pris et les élèves ont vraiment bien avancé !
  • J’ai donné deux cours sur la méthodologie de l’exposé à des groupes de sixièmes.
    • J’ai accueilli 156 élèves.

Jeudi 4 avril

J’ai fait grève !

Vendredi 5 avril

  • J’ai participé à une réunion à la médiathèque pour définir la sélection de romans pour le prix littéraire 2019-2020 de notre district.
  • J’ai accompagné une classe de quatrième voir Cyrano de Bergerac au théâtre. La salle était remplie de primaires ! Ma collègue de français et moi étions choquées de voir ça ! Les pauvres se sont ennuyés au bout de dix minutes. Il y avait donc beaucoup de bruit. J’ai du mal à comprendre la démarche des professeurs des écoles car quel est le souvenir qu’ils auront du théâtre ? Que c’est long et que l’on ne comprend rien ? Je trouve que c’est complètement contre-productif.

Etre professeur documentaliste : semaine 23

Lundi 18 mars

  • J’ai accueilli les documentalistes de mon district pour notre troisième réunion de l’année. Nous travaillons sur un concours d’éloquence inter-établissement sur le thème égalité fille / garçon. J’adore ce thème !
  • J’ai travaillé sur l’Escape Game.
    • J’ai accueilli 56 élèves.

Mardi 19 mars

  • J’ai donné le premier cours d’une séquence sur l’analyse des publicités Evian. Avec ma collègue d’espagnol, nous avons voulu montrer aux élèves que derrière chaque spot de publicité il y a un message. Nous aiguisons leur esprit critique !
  • J’ai travaillé sur mes actions pour le club lecture.
  • J’ai accompagné les troisièmes du projet BD à la médiathèque où nous avons vu un documentaire sur des artistes migrants qui ont raconté leur exil. Nous avons même pu discuter avec le réalisateur.
    • J’ai accueilli 117 élèves.

Jeudi 21 mars

  • J’ai donné le deuxième cours sur droits et devoirs sur internet à un groupe de sixième.
  • J’ai donné le troisième cours sur la méthodologie de l’exposé à un groupe de sixième. Ils ont fini leur document de collecte et leur plan.
  • J’ai beaucoup rangé le CDI.
    • J’ai accueilli 120 élèves.

Vendredi 22 mars

  • J’ai co-animé un cours sur l’analyse des publicités avec ma collègue d’Espagnol. Les élèves ont choisi une publicité sur le site Culturepub.fr et l’ont analysé.
  • J’ai travailler sur le club lecture. J’essaye de trouver une solution pour mettre en avant les abécédaire de mes élèves.
    • J’ai accueilli 150 élèves.

Etre professeur documentaliste : semaine 21

Lundi 18 février

  • J’ai accompagné les élèves du GPDS à une sortie. Nous sommes allés dans un CFA logistique et transport pour découvrir la filière de la logistique. Les élèves étaient répartis en petit groupe et dispatchés sur différents ateliers. Ils ont ainsi appris à travailler dans un entrepôt, préparer des commandes, etc. C’était vraiment pas mal. Ils ont surtout rencontré des jeunes enthousiastes qui aiment leur formation. J’espère que le professionnel ne leur fera plus peur car parmi les élèves présents beaucoup visent une seconde générale qu’ils auront mais qui leur mettra la tête sous l’eau et les dégouttera des études.
  • J’ai travaillé sur les logos et les notices des romans.
    • J’ai accueilli 48 élèves.

Mardi 19 février

  • J’ai présenté des BD aux élèves de troisièmes qui participent au projet BD. Ils doivent en lire deux pour la rentrée, une du CDI et La Guerre de Catherine. Ils ont râlé ! La prochaine fois, on leur présentera de gros romans et devant leurs protestations on fera semblant d’être magnanimes et de leur permettre d’emprunter des BD ! Ni vu ni connu !
  • J’ai poursuivi mes logos de genre et ma vérification des notices de romans.
  • J’ai donné deux fois le troisième cours sur les exposés. Les élèves commencent sérieusement leur exposé sur leur héros de la mythologie grecque.
    • J’ai accueilli 145 élèves

Jeudi 21 février

  • J’ai bulletiné et dépouillé des périodiques dont Images Doc et Science et vie Junior Hors série, ce qui m’a pris beaucoup de temps !
  • J’ai affiché la légende de mes logos pour que les élèves comprennent bien à quoi ils correspondent.
  • J’ai donné le deuxième cours sur les exposés. Les élèves suivent la feuille de route.
  • J’ai animé le club lecture. Les élèvent ont fini leur abécédaire sur leurs lectures.
  • J’ai co-animé un cours avec mon collègue d’Allemand. Les correspondants des élèves ont pris les monuments de Berlin en photos. Nos élèves ont commencé à concevoir une exposition autour.
  • J’ai aidé une très bonne amie et ancienne collègue à rédiger son carnet de voyage car j’adore faire ça !
    • J’ai accueilli 110 élèves.

Vendredi 22 février

  • J’ai participé à une réunion à la médiathèque à propos d’un très grand projet pour l’année prochaine.
  • J’ai réceptionné ma commande. Belle surprise avant les vacances !
    • J’ai accueilli 45 élèves.

Bonnes vacances à la zone C !