Bilan d’avril 2016

41nV38ROaML._SX195_J’ai aimé :

J’ai été déçue : Eva Simon Liberati

  • Eva de Simon Liberati (chronique à venir). L’auteur s’est regardé écrire ! Texte trop pompeux et trop narcissique.51VO1yqhphL._SX393_BO1,204,203,200_
  • Les cahiers d’Esther de Riad Sattouf. Le projet est intéressant mais je n’ai pas du tout adhéré au langage et aux stéréotypes de genre de cet album. Si c’est ça avoir 10 ans aujourd’hui c’est franchement nul !

J’ai aban9782203092082donné :

  • Le piano oriental, de Zeina Abirached. Je n’ai pas adhéré à cette BD ni à ses dessins. J’ai eu du mal à identifier les différents personnages et à comprendre où voulait nous emmener l’auteur. Je pense être passée à côté de cette BD.hector-01-manigances-et-coups-tordus
  • Hector, manigance et coups tordus, de Marc Dubuisson. Je sais que je ne suis pas la cible de cette BD mais je ne l’ai absolument pas trouvée drôle. Seule la qualité des dessins la sauve un peu.

J’ai vu et aimé :

House of Cards saison 4. Difficile d’en dire trop pour ne pas spoiler les autres saisons. Je peux juste vous évoquer les rebondissements et les manigances malsaines des personnages. A voir vraiment !
frank-feat

Emily

Publicités

Bilan de mars 2016

J’ai aimé :
indexJ’ai eu un gros coup de cœur pour En attendant Bojangles d’Olivier Bourdeaut. Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu un si bon roman et ça fait plaisir ! Olivier Bourdeaut est un auteur à suivre.

J’ai été déçue :91169466
Une énorme déception pour Trembler te va si bien de Wataya Risa (Chronique à venir). Des problèmes de traduction et une histoire plate. C’est pourtant une auteur japonaise que j’adore. Dommage !

J’ai abandonné :
Quand une lecture ne me plait pas, j’abandonne. Il y a tant de livres à lire que je ne vais pas me forcer à lire ce que je n’aime pas !
– U51nzncMFjTL._SX195_4, Jules de Carole Trebor. Les premières pages ne sont qu’une longue description de cadavres en décomposition et du désarroi du jeune narrateur. Impossible à lire pour l’instant. Je pense que j’y reviendrai quand j’aurais plus de courage.9782205061321
Quai d’Orsay T1 de Christophe Blain et Abel Lanzac. Trop identique au film ! Du coup je me suis ennuyée car je savais d’avance ce qui allait se passer.
Blblast-tome-1-grasse-carcasse-1ast de Manu Larcenet. Le thème m’a encore une fois refroidie… Peut-être que j’y retournerai un jour.

J’ai vu et aimé :
Master of none une série créée par Aziz Ansari et Alan Yang et diffusée par Netflix. La série nous fait partager le quotidien d’un trentenaire, Dev, d’origine indienne (joué par Aziz masterofnone_review_article4Ansari), acteur  et vivant à New York. Chaque épisode a son thème : l’amour, les enfants, les relations avec ses parents lorsqu’on est adulte, l’immigration, etc. Le personnage de Dev est vraiment très touchant et on aime vraiment partager son quotidien, ses états d’âme et ses interrogations. Il est également très drôle. Il est entouré d’une bande d’amis très attachants. Certes le cadre « bobo » de New York ne me ressemble pas, mais j’ai senti un vrai souci de vraisemblance dans cette série. On se retrouve dans les personnages. J’ai pris beaucoup de plaisir à partager leur vie et j’ai surtout bien rigolé ! J’attends la saison 2 avec beaucoup d’impatience !

Emily