Le livre de Perle, de Timothée de Fombelle

product_9782070662937_244x0Pourquoi ce livre ?

C’est en préparant le CAPES documentation que je me suis mise à lire de la littérature jeunesse et ado. L’un des premiers livres que j’ai lu fut Tobbie Lolness. Ça a été une vraie révélation pour moi tant je l’ai adoré ! Depuis, je n’avais pas eu l’occasion de relire un livre de Timothée de Fombelle. En parcourant les rayonnages de ma médiathèque j’ai trouvé celui-là.

Résumé

Deux histoires se mêlent dans ce roman. La première se déroule dans un autre monde. Un territoire où les fées, les magiciens et les rois existent. Nous suivons Ilian, jeune prince poursuivis par son frère qui va tomber amoureux d’une fée. La seconde se déroule avant, pendant et après la seconde guerre mondiale. Nous suivons Joshua, un jeune homme mystérieux et très solitaire. Bien évidemment, nous comprenons très vite que les deux personnes ne sont en fait qu’une !

Avis

La plume de Timothée de Fombelle est magnifique. Il écrit avec une douceur infinie. Ses paragraphes sont courts mais vont à l’essentiel. L’univers qu’il a créé n’est certes pas extraordinaire (les fées, les rois et les sorciers…) mais là n’est pas le centre de son histoire. Le monde fantastique est plutôt un prétexte. Un prétexte pour expliquer la complexité de son personnage principal. J’ai trouvé que les passages dans le monde réel sont beaucoup plus intéressants. L’auteur évoque la vie avant la seconde guerre mondiale, le quotidien bouleversé  pendant cette guerre avec le mauvais traitement infligé aux juifs et la résistance à l’occupant, et l’après, quand il faut réapprendre à vivre normalement. Ces petits moments d’histoire sont décrits avec justesse. Le texte oscille constamment avec le passé, le présent, le monde fantastique, notre monde, l’histoire d’Ilian, celle de Joshua, etc.

Joshua ou Ilian est au centre de ce texte. Lorsqu’il est dans le monde des fées, il est un prince poursuivi par son frère, un roi diabolique. Son enfance est horrible : il vit dans des conditions déplorables avec son père devenu fou et un domestique qui l’incite à s’enfuir. Lorsqu’il est dans le monde des humains, il est un jeune homme solitaire, fils d’un couple de confiseur (les « Perle ») à la recherche obsessionnelle d’objets de son passé. C’est un personnage à la fois faible et fort. J’ai également beaucoup apprécié les personnages secondaires. Le couple qui recueille Ilian est très émouvant.

Ce roman est à la fois très mélancolique car il y a une histoire d’amour impossible et à la fois plein d’espoir car Ilian ne rencontre que des bonnes personnes sur son chemin.

Si je devais mettre un petit bémol au livre, ce serait le personnage du narrateur. Au début du livre c’est un jeune homme qui tombe par hasard sur Joshua (et donc Ilian), puis on le retrouve homme vers la fin du roman. Une fois adulte, il se rend compte que Joshua est toujours présent dans sa mémoire et qu’il l’obsède. Mais voilà, je suis un peu déçue de ne rien connaître de cet homme. Je ne comprends pas pourquoi il est si marqué par Joshua. Il m’a donné l’impression d’un personnage prétexte qui permet de raconter l’histoire des personnages.

Un très bon roman ado, très différent de tous les romans SF que l’on trouve aujourd’hui. Il est resté longtemps en moi comme une douce mélancolie.
Un peu de poésie, de douceur, d’amour et de monde cruel, une bonne recette que je recommande !

Extrait

« – Tout commence par là. La vie vient juste derrière. Elle suit comme un petit chien derrière l’imaginaire.
Autour d’eux , la nuit se taisait toujours.
– Quand le monde comprendra cela, dit-il, quand le monde y croira vraiment…
Dans le noir, il fit un grand geste, qu’on devinait au froissement de sa manche. Un geste qui parlait de la guerre. Il ajouta :
– On arrêtera tout ça… »

« Je relis ces lignes que jamais je n’aurais pensé écrire un jour. Des mots traversés par la vie d’une fée. Rien ne me préparait à la familiarité des fées. »

Emily

Publicités