La bibliothèque d’Agathe : A ce soir, de Jeanne Ashbé

Pourquoi ce livre ?517QTDZFBSL

Tout comme pour Au lit Petit Lapin, cet album nous est venu en aide lors d’une période pas très sympa pour Agathe. Elle ne voulait plus aller chez sa nounou. Et pourtant, elle l’adore ! Mais l’envie de rester avec ses parents était plus forte. Elle passait son temps à me demander : « tu viendras me chercher après maman ? ». Grâce à cet album, elle s’est apaisée et a recommencé à aller avec plaisir chez sa Tatie.

Résumé

Sam et Léa sont à la garderie, Sam chez les petits, Léa chez les grands. Que font-ils en attendant de retrouver papa et maman ?

Avis

Points positifs

L’album décrit toutes les étapes de la journée de deux petits enfants à la crèche. Les enfants peuvent complètement s’identifier aux personnages de l’album. Comme Agathe va chez une nounou, nous avons un peu modifié le texte pour qu’il colle plus avec sa situation à elle. C’est parfaitement adaptable et elle n’a même pas remarqué que l’histoire se déroulait dans une crèche et non chez une nounou.

Les parents sont très présents au début du livre, lorsqu’ils déposent les enfants à la crèche (ou comme nous chez Tatie) et lorsqu’ils les récupèrent. Cela nous a bien permis de faire comprendre à Agathe que papa et maman reviendront chaque soir la chercher. Lorsque nous la déposions, nous lui disions « à ce soir » pour que cette formule l’apaise en lui rappelant le titre du livre.

Points négatifs

Les graphismes font vieillots. La première édition date de 1995 et cela se voit. Mais ce n’est pas un classique de l’École des loisirs pour rien. Agathe a adhéré immédiatement ! Cela nous a bien surpris car nous, nous le trouvons vraiment très moche !

Bilan

Un album parfait pour évoquer la vie à la crèche ou chez nounou et la séparation avec les parents.

Publicités

Le coin BD (5)

BD et album pour cette fois !

La robe rouge de Nonna, Michel Piquemal et Justine BraxRobe rouge

Résumé

« Nonna ! Pourquoi tu chantes toujours en italien ? » demande une petite fille à sa grand mère. Nonna lui raconte alors l’histoire de la famille. Enfant, Nonna vivait en Italie. Son père, ouvrier communiste et athée, veut croire en une société plus équitable et chante souvent des chants révolutionnaires. Quand Mussolini arrive au pouvoir, en 1922, la famille devient la cible des chemises noires. Le jour où c’est à Nonna qu’ils s’en prennent, parce qu’elle porte une robe rouge, ses parents décident d’émigrer en France.

Avis

Un album magnifique ! D’abord par ses dessins. Que les illustrations sont belles ! Le style de Justine Brax est magnifique. Elle ne retranscrit pas uniquement ce que dit l’histoire, elle donne à voir une atmosphère, une ambiance et une époque. Les couleurs sont toujours vives que ce soit pour exprimer la joie, la tristesse ou la peur.

L’histoire est très émouvante. Idéal pour les pré-adolescents pour comprendre pourquoi parfois on fuit son pays et pourquoi bien que loin de celui-ci, on souhaite conserver ses coutumes et ses traditions.

Clara, Christophe Lemoine, Cécileimages

Résumé : Ses parents n’oublient jamais son anniversaire. Pourtant, le jour de ses sept ans, Clara ne trouve ni gâteau, ni cadeau à déballer et sa maman comme son papa ont l’air ailleurs.

Avis : Âmes sensibles s’abstenir ! Le sujet est très difficile. Une mère aimante meurt de maladie. Je ne m’y attendais pas du tout car je n’avais pas lu la quatrième de couverture. Je dois vous avouer, qu’étant jeune maman, ce n’est pas du tout le genre de lecture que j’avais envie de lire.

Ce thème très dur est pourtant très justement abordé. La réalité n’est pas cachée. Clara a beaucoup de mal à accepter la perte de sa maman et seule la vieille poupée de sa maman va réussir à la consoler. Cette BD est parfaite pour aborder la mort d’un être très proche avec des enfants de 6/10 ans.

En plus, ce qui ne gâche rien, les dessins sont magnifiques !