Elma une vie d’ours, T2, Léa Mazé et Ingrid Chabbert

Pourquoi ce livre ?elma-une-vie-d-ours-tome-2-elma-une-vie-d-ours-tome-2

J’ai acheté le tome 1 pour le CDI lorsque j’étais encore professeur documentaliste.

Résumé

Elma et son « papa » ours ont dû faire face à un parcours semé d’embûches pour rejoindre l’autre côté de la montagne où la fillette doit affronter son passé.

Alors que l’ours se retrouve diminué, gravement blessé après un éboulement de terrain, Elma devra se confronter à la vérité sur ses origines et seul l’amour qu’elle porte à son « papa » pourra la sauver d’un funeste destin…

Avis

Les dessins sont toujours aussi sublimes ! Et les couleurs ! Magnifiques !

Par contre, l’histoire va vraiment trop vite. Elle se résume à une course effrénée et hop, ils arrivent à leur destination.

Dommage car il y avait vraiment quelque-chose à faire avec cette revisite du Livre de la jungle.

Par contre, les jeunes devraient bien apprécier la fin de cette histoire.

Dans les yeux de Lya,

Pourquoi ce livre ?9791034732630-couv-M800x1600

Certains extraits ont été publiés dans le magazine Spriou. J’ai trouvé l’idée de cette BD très intéressante.

Résumé

A la veille de ses 17 ans, Lya se fait renverser par un chauffard qui prend la fuite, la laissant pour morte. Elle survivra mais devra rester en fauteuil roulant toute sa vie.
Quatre années plus tard, elle termine son DUT Carrières juridiques et décroche un stage dans le cabinet d’avocats le plus prestigieux de la ville, celui du célèbre et médiatique maître Martin de Villegan. Son stage n’a pas été choisi par hasard, bien au contraire. C’est ce même cabinet qui a réglé son cas des années auparavant. Ses parents ne lui en ont rien dit mais elle a découvert qu’ils avaient été achetés pour éviter des poursuites juridiques. Bien décidée à retrouver celui qui l’a renversée et à lui faire payer, elle va se mettre en quête du dossier. Un jeu dangereux commence alors et sa soif de vengeance ne sera pas sans conséquences…

Avis

Le dessin est très joli. Les couleurs adéquates. Et c’est tout… Les personnages sont dessinées très bizarrement. On a du mal à croire que ce sont des adultes. D’ailleurs, j’ai longtemps cru que l’héroïne était une collégienne de 3e effectuant son stage d’une semaine !

Le scénario n’est pas très original et le suspens vraiment très artificiel.

Une grande déception !

Le jour où elle n’a pas fait Compostelle, Beka, Marko, Cosson

Pourquoi ce livre ?

C’est le dernier tome de cette magnifique série de BD. J’ai vraiment adoré les deux premiers et j’avais vraiment hâte de lire ce dernier tome.

Résumé : Le-jour-ou-elle-n-a-pas-fait-Compostelle

Antoine et Clémentine se retrouvent pour marcher dans les Pyrénées. « On va suivre un GR ? » demande Clémentine. « Plutôt des CM ! Des Chemins de Moutons ! » répond Antoine. Car prendre des routes balisées, suivre des sentiers battus, revient à être sous l’emprise des « aimanteurs », qui nous éloignent de notre propre chemin de vie, unique et singulier. À travers une balade au gré de leurs envies, Antoine veut révéler à Clémentine une dernière clé, qui va lui permettre d’ouvrir grand la porte sur le reste de sa vie…

Avis

Ce tome est vraiment moins réussi que les deux premiers. Peut-être que la magie est retombée. L’histoire est moins fouillée. On connaît déjà tout des personnages et on n’apprend rien de spécial cette fois-ci.

Par contre, les dessins sont toujours aussi magnifiques et les couleurs sont vraiment bien travaillées.

Une petite déception qui n’entache en rien les beaux souvenirs que me laissent la série.

Le jour où elle a pris son envol, Marko, Beka et Cosson

Pourquoi ce livre ?41ZmMYRQwAL._SX367_BO1,204,203,200_

C’est la suite de Le jour où le bus est reparti sans elle. J’ai vraiment apprécié le premier tome alors je me suis empressée de lire le second.

Résumé

Depuis sa rencontre avec Antoine, le sage-épicier, Clémentine a changé pas mal de choses dans sa vie. Mais elle n’a toujours pas trouvé ce qu’elle cherchait : le bonheur et l’apaisement. Quand elle retourne à l’épicerie, Antoine n’est plus là. Simon, un physicien apiculteur a pris sa place. Grâce à lui, Clémentine va entrevoir tous les chemins de vie possibles qui s’offrent à elle. Mais comment faire pour trouver le bon ? Pour le savoir une seule solution… Essayer !

Avis

Un second tome aussi bon que le premier !

Clémentine a bien évolué grâce aux conseils d’Antoine rencontré dans le premier tome. Mais même si elle a tout réussi, elle a l’impression d’un manque.

J’ai vraiment l’impression que le personnage de Clémentine peut parler à tout le monde ! Elle est happée par son quotidien et même si tout semble lui réussir, travail, amour, amis, elle n’est pas heureuse.

Antoine lui propose alors un magnifique voyage initiatique. Elle part à la rencontre de personnes qui avaient le même sentiment d’inachevé qu’elle mais qui ont choisi de prendre une autre voie dans leur vie. Allemagne, Japon, Indonésie, etc. Que des voyages magnifiques ! Cela donne de très beaux décors et de magnifiques couleurs.

Cette BD est basée sur les chemins possibles de la vie. J’aime énormément imaginer toutes les voies qui s’ouvrent à nous.

index

Comme dans le premier tome, la BD est ponctuée de petites histoires issues de la culture zen. Je les aime toujours autant ! Elles apportent parfois de jolies touchent d’humour. En tout cas, elles amènent toujours autant le lecteur à la réflexion.

A lire absolument !

Le jour où le bus est reparti sans elle, Beka, Marko et Cosson

Pourquoi ce livre ?

Le-jour-ou-le-bus-est-reparti-sans-elle

C’est une BD que l’on a offert à ma belle-mère pour son anniversaire. En vacances chez elle, j’avais très envie de la lire. Le titre m’interpellait beaucoup !
Résumé

Le jour où le bus est reparti sans elle, Clémentine se retrouve coincée dans une singulière épicerie de campagne, loin de tout… mais jamais aussi près de trouver ce qu’elle cherche : des réponses à ses doutes existentiels. Les histoires zen d’Antoine, l’incroyable épicier, l’expérience de Chantal l’écrivain, le passage de Thomas le PDG-randonneur, vont irrémédiablement changer la vision de la vie qu’avait Clémentine. Comme chacun de ces personnages, la jeune femme va essayer de trouver son chemin vers le bonheur. Même si, comme tous les chemins, il emprunte parfois d’étranges détours…

Avis

J’ai adoré cette BD !

Clémentine est un personnage auquel il a été facile de m’identifier. Elle a une vie active mais rêve de pouvoir se poser un peu, se détendre, s’apaiser. Elle choisit donc d’intégrer un groupe de méditation mais se fait oublié par ce même groupe. Je suis moi-même très attirée par la méditation ou toute forme me permettant de me recentrer sur les choses essentielles de la vie. Et comme Clémentine, je n’y arrive pas beaucoup. Soit je ne suis pas assez assidue, soit j’oublie carrément et me laisse happer par mon quotidien.

Mais Clémentine va réussir à avancer grâce à un personnage : Antoine. Gérant d’une petite épicerie dans la campagne. Sûrement l’homme le plus heureux du monde. Un vrai sage qui va enseigner à Clémentine, à travers de nombreuses petites histoires, à se recentrer sur l’essentiel.

Les petites histoires sont issues de la culture du zen. Elle sont vraiment bien choisies et nous permettent, à nous lecteurs, de réfléchir.

Les deux autres personnages m’ont un peu moins plu. Thomas notamment. C’est un homme riche qui choisi de tout plaquer. Je trouve que c’est facile de tout envoyer balader quand on a de l’argent et pas d’enfants à élever. Alors oui, l’argent ne fait pas le bonheur mais quand on décide de tout recommencer à zéro, c’est quand même pas mal d’avoir un petit pécule… J’ai trouvé les leçons dictées par ce personnages un peu gonflées.

Le dessin est très joli et il y a un énorme travail sur les couleurs.

Cette BD est rafraichissante ! Vivement que je lise la suite.

Lily a des nénés, Geoff

Pourquoi ce livre ?

9782203181113

C’est mon mari qui a commandé cette BD pour son CDI.
Résumé

Lily a 10 ans. Elle habite un petit village de Bretagne, avec son frère jumeau Titouan. Juste au-dessus de chez eux habite Joshua, un garçon inaccessible dont Lily essaye d’attirer l’attention. Mais la jeune fille a un autre secret : peu à peu, elle découvre qu’elle n’est plus tout à fait une enfant…
Avis
Points positifs

L’histoire est très touchante. Lily et Titouan, les deux personnages principaux sont très réalistes. Des jumeaux qui ne s’entendent pas si mal que ça mais qui ne se comprennent plus. Lily est très amoureuse de Joshua mais ne sait pas du tout comment attiré son attention. Le thème de l’amour adolescent est traité de façon très sensible.

La relation entre les deux jumeaux est vraiment très touchante. Le passage entre l’enfance et l’adolescence est toujours très difficile. On comprend bien qu’enfants, les deux étaient très complices mais adolescents ils s’éloignent. Ils ne se comprennent plus.

Lily va faire de grosses bêtises. Jusqu’où est-on capable d’aller par amour ? C’est à l’adolescence qu’on le découvre. Lily va devoir faire des choix. J’ai aimé la voir évolué tout au long de ce tome.

Comme le titre le suggère, Lily découvre également petit à petit sa féminité. Pas facile pour une petite fille de devenir femme. Sa relation avec sa maman est d’ailleurs très belle. Elle n’hésite pas à lui parler et à échanger avec elle.

Tous les questionnements de Lily parleront beaucoup aux jeunes filles.

L’histoire se déroule sur la côte. Cela donne de magnifiques paysages !
Points négatifs

Les graphismes ne sont pas très beaux. Les visages ne sont pas très expressifs. Tout est flou et brouillon. C’est un dessin fait avant tout pour les paysages.

Pour un adulte, c’est un peu sans intérêt…
Bilan

Une BD adorable pour aider les jeunes filles dans leur transition entre l’enfance et l’adolescence.

Timo l’Aventurier, Jonathan Garniet et Yohan sacré

Pourquoi ce livre ?timo-l-aventurier-1timo-l-aventurier-tome-1

J’ai acheté ce livre pour le CDI car la couverture me donnait vraiment très envie. Des fois, cela suffit !

Résumé

Timo vit avec ses parents dans un village isolé par une forêt, où les livres nourrissent son imaginaire. Pour satisfaire sa soif d’aventures, il décide de partir explorer le monde au-delà de la forêt. Mais ce monde ne se montrera pas si facile à dompter et Timo devra user de son intelligence et son savoir pour s’en sortir. Lors de l’exploration d’un temple, il aura fort à faire pour délivrer Brouf, un chien-panda fait prisonnier par d’inquiétantes créatures masquées. Si en sauvant Brouf, Timo gagnera un compagnon de route, il découvrira qu’il a aussi mis le pied dans une lutte aux enjeux qui le dépassent… Réussira-t-il à assumer l’influence que ses actes auront sur ce monde ?

Avis

Points positifs

Les illustrations sont magnifiques. La première de couverture donne vraiment le ton ! Le petit garçon est tout mignon, très bien dessiné et surtout très expressif. Toutes ses émotions passent sur son visage. Les dessins complètent vraiment l’histoire au lieu d’uniquement l’illustrer. Le monstre rose est également très soigné. Il en va de même pour tous les paysages qui les accompagnent. Yohan Sacré est un artiste incroyable ! Je vais rapidement me pencher sur ses autres travaux.

L’aventure bat son plein dans cette BD ! Il n’y a aucun temps mort. Timo part bel et bien à l’aventure. Mais c’est une aventure dangereuse qui l’attend. Bien que le personnage soit très jeune, l’auteur a choisi de le mettre en danger plusieurs fois. Timo est tellement attachant que l’on tremble pour lui à plusieurs reprises !

Le duo qu’il forme avec le monstre rose est très touchant ! Timo le libère sans vraiment savoir qui il est. Est-il dangereux ? En tout cas, il s’attache au petit garçon et va se faire un devoir de l’aider et de le protéger du danger. J’ai hâte de voir ce duo improbable, drôle et émouvant dans les autres tomes.

Points négatifs

J’ai trouvé la BD un peu trop sombre. Du fait du jeune âge du héros, je ne m’attendais pas du tout à ce degrés de danger. Timo est trop mignon pour être autant malmené !

Bilan

Une magnifique BD dont j’ai vraiment hâte de lire la suite !