Un coin de ciel bleu, Takamichi

Pourquoi ces mangas ?

Il font encore partie des mangas « feel good » commandés par mon conjoint pour son CDI. C’est une série courte puisqu’elle ne compte que 3 tomes. Parfait pour nos petits budgets !

Résumé :

Bienvenue à Aobato, coin tranquille loin du tumulte de la ville, quelque part sur la côte japonaise. Doux bruit des vagues, chant apaisant des oiseaux, mais aussi rires en cascade sont au programme ! C’est là que vivent Haruka, Yuki, et Misaki, trois amies unies comme les doigts de la main, malgré des personnalités très différentes. Venez donc découvrir leur quotidien : entre les balades sur la plage et les festivals d’été, impossible de résister à l’envie de rejoindre ce joyeux trio !

Avis

Points positifs

La culture japonaise est vraiment mise en valeur dans ces mangas. Un lexique à la fin de chaque tome nous apprend plein de choses : la vie lycéenne, les repas, etc.

Les jeunes filles sont très agréables. Leur amitié est touchante.

Les mangas sont des successions de courtes histoires qui peuvent être indépendantes les unes des autres. Cela permet de laisser le manga et de ne lire que des histoires par-ci par-là. Parfait pour les récréations !

Le manga est drôle. Je me suis souvent vue sourire en le lisant.

C’est un manga en couleur. L’histoire se passant sur la côte, cela donne des paysages magnifiques.

Points négatifsindex

Il ne se passe pas grand chose dans la vie de ces jeunes filles. Alors que ça ne gênait pas du tout pour Au grand air, ici c’est très poussif !

C’est un manga très fifille.

Je n’ai jamais réussi à différencier les héroïnes. Le résumé annonce des caractères bien différents, mais je ne suis pas du tout d’accord. Elles sont complètement interchangeables !

Certaines blagues tombent un peu à plat. Elle s’appuient trop sur la culture japonaise pour nous toucher réellement.

Bilan

Je suis assez mitigée car même si j’ai passé un bon moment à lire ces mangas, je ne suis pas sûre de les acheter pour mes élèves.

Publicités

Moriarty T.4, de Takeuchi Ryôsuke et Honore Patrick

Pourquoi ce livre ? moriarty-t4-270x411

J’ai publié une critique du tome 1, 2 et 3 avant de savoir que j’aurais la chance de lire le 4 très rapidement.

Résumé

Le MI6 a reçu pour mission de sortir l’Empire britannique de la guerre en Afghanistan dans laquelle il est embourbé. William demande donc au colonel Moran de trouver une solution. Moran a effectivement des « souvenirs » là-bas, et quand il cherche des puces à ceux qui aiment bien la guerre, surtout quand elle se passe chez les autres, c’est le vrai visage de l’Empire britannique qui apparaît en pleine lumière !!

Avis

  • Points positifs :

Ce tome est focalisé sur l’un des personnages secondaires : Moran. C’est un personnage très intéressant. On comprend mieux pourquoi il agit aux côtés des frères Moriarty.

L’histoire du Royaume Unis. Le manga revient très simplement sur la guerre en Afghanistan et sur la colonies des Indes. On comprend très bien en très peu de mots.

Le développement du MI6 et de tout le folklore qui l’entoure : M, Q, Miss Money Penny.

De nombreux rebondissements qui rendent ce récit très haletant !

  • Point négatif :

L’évocation de Sherlock Holmes qui ne sert à rien et brouille le premier message.

Bilan

Vite, vite, le tome 5 !

 

Moriarty de Takeuchi Ryôsuke et Honore Patrick

Pourquoi ces livres ?

moriarty-1-kana

Encore des mangas extraits du carton de nouveautés de mon conjoint.
Résumé du tome 1

19e siècle en Angleterre, la famille Moriarty a recueilli deux orphelins William et Louis mais en leur conférant un statut de domestique. Albert, le fils aîné de la famille est pétri d’ambition et il déteste le système social qui régit la société britannique, dans lequel les classes supérieures se pavanent et oppressent le peuple sans pour autant être dignes du respect qu’elles exigent de lui.

C’est pourquoi Albert abhorre sa propre famille et voit dans les deux orphelins l’incarnation d’un souffle nouveau. Albert leur offre son statut, sa richesse et son influence à condition que les garçons mettent leur intelligence au service de son rêve : se débarrasser de sa famille et du système de classes actuel ! Les trois garçons complotent ainsi pour devenir les seuls héritiers de la famille.

moriarty-2-kana

Treize ans plus tard, à seulement 21 ans, l’aîné des orphelins William James Moriarty est devenu professeur de mathématiques à l’Université et il pourrait voir surgir sur sa route un certain Sherlock Holmes…
Avis

J’ai vraiment pas du tout adhéré au tome 1. J’ai eu du mal à rentrer dans la lecture. Mais le tome 2 et 3 m’ont complètement passionnée.

Points positifs :

L’ambiance Sherlock Holmes. Nous retrouvons vraiment cette ambiance si particulière des romans de Conan Doyle. Le célèbre détective arrive dès le deuxième tome. Certaines affaires sont même représentées dans le manga !

Les frères Moriarty. Leur psychologie est vraiment très intéressante. Certes ce sont de très grands criminels mais leurs actions servent leur cause : éliminer les nobles qui se pensent supérieurs au petit peuple en les écrasant. Au début, le fait de justifier les odieuses actions des Moriarty m’a un peu déstabilisé mais finalement cela apporte plus de profondeurs aux personnages.

Londres du XIXe siècle. Il est vraiment bien restitué à travers les très beaux dessins.

moriarty-3-kana

Points négatifs :

Les auteurs ont voulu introduire Sherlock Holmes, ce qui est essentiel, mais à partir du moment où le personnage apparaît, le récit n’est plus uniquement focalisé sur les Moriarty. C’est vraiment dommage car c’était un parti pris très intéressant !

Les petites notes d’humour à la fin des chapitres. Elles sont totalement inutiles !
Bilan

J’ai hâte de lire les tomes suivants !

Le bonheur c’est simple comme un bento de Yuzu, Umetarô Aoi

Pourquoi ce livre ? Le_bonheur_cest_simple_comme_un_bento_de_yuzu-nobi

Encore une trouvaille « feel good » de mon chéri pour son CDI.

Résumé

Mugi est une petite ville verdoyante, calme et paisible, bordée par une mer tranquille. Dans cette petite ville, vit une petite fille, qui a ouvert un petit magasin de bento. Elle s’appelle Yuzu, elle a de l’énergie à revendre et surtout, elle sait toujours trouver comment remonter le moral de ses clients. Quelques ingrédients et beaucoup d’amour… c’est prêt ! Bon appétit !

Le-bonheur-c-est-simple-comme-un-bento-de-Yuzu-2-nobiAvis

Encore un excellent manga ! Je suis vraiment contente de lire ce genre d’œuvre. J’aime ces mangas « feel good ». Ils sont parfaits pour une période de vacances.

Yuzu est une petit fille adorable qui semble avoir un drôle de pouvoir, en cognant la tête des gens, elle comprend instantanément quel bento leur préparer pour qu’ils retrouvent le moral / leur courage. Du coup ce manga est une succession d’histoires personnelles, toutes plus émouvantes les unes que les autres. J’ai plusieurs fois eu les larmes aux yeux. L’auteur nous conte des bribes de vies de façon très poétique et pudique.

J’ai moins aimé le second tome qui voit une nouvelle petite fille arriver dans l’univers de Yuzu et sa grand-mère. Du coup, il y a moins de préparation de bento et moins d’histoire de touristes en passage dans la boutique de Yuzu. Cependant, j’ai aimé découvrir l’histoire des deux petites filles et être témoin de leur attachement mutuel qui grandit au fil du manga.

Il faut en plus ajouter que le chien de Yuzu, personnage à part entière de ce manga, est adorable !

Et cerise sur le gâteau, il y a de très belles recettes de bento.

Bref, j’ai adoré !

Au grand air, d’AFRO

Pourquoi ce livre ?

au-grand-air-1-nobi

C’est mon conjoint qui a découvert ce manga. Il cherchait des mangas « Feel Good » à mettre au CDI. J’en ai donc profité pour le lire.
Résumé

Quoi de mieux que de camper en bord de lac face au mont Fuji, un bol de nouilles instantanées à la main ? Découvrez le monde du camping en compagnie de Rin, l’amatrice des sorties en solitaire, Nadeshiko, la novice pleine d’enthousiasme, et ses deux amies du club de camping, Chiaki et Aoi.
au-grand-air-2-nobi

Avis

J’ai vraiment adoré ce manga ! Il est pourtant très singulier car il ne se passe rien du tout finalement. Il s’agit juste de jeunes filles, toutes dans le même lycée qui aiment camper. Le seul suspens que l’on peut y trouver est : vont-elles réussir à allumer le barbecue portatif qu’elles viennent d’acheter ?!

Mais pourtant, elles sont si passionnées qu’elles m’ont complètement embarquée avec elle ! Ce manga est véritablement « feel good ». Ici aucune prise de tête, pas de compétition et que de la bonne humeur. Tous les personnages sont très sympas et les jeunes filles ne sont pas trop niaises comme dans d’autres mangas.

J’ai également beaucoup aimé découvrir la culture japonaise. Les filles passent leur temps à manger ! Du coup, j’ai pu relever de très bonnes recettes ! Elles cherchent également les meilleurs camping autour du mont Fuji et nous font découvrir leur pays et ses traditions (elles sont adeptes des Onsens).

Le dessin n’a rien de particulier. Il est joli mais pas remarquable.

J’ai vraiment hâte de lire les autres tomes. Cela fait longtemps que je n’ai pas été si enthousiaste !

The Legend of Zelda : Twilight Princess T.1 et T.2

Pourquoi ce livre ? zelda-twilight-princesse-1-soleil-manga

Personnellement, je suis très fan des jeux vidéo Zelda alors quand mes élèves du club lecture ont présenté ce manga dans leur coup de cœur, je me suis dit que je devais le lire !

Résumé

Après un an et demi passé dans le paisible village de Toal, le jeune Link peut être fier de lui : sa gentillesse, son courage et sa dévotion lui ont permis d’être totalement intégré dans cette communauté. Mais Link a peur que les villageois finissent par découvrir le terrible secret de son passé, au point qu’il n’en dort plus la nuit ! Et si ses cauchemars annonçaient le retour imminent des êtres maléfiques du monde de la pénombre ? Comment faire pour les empêcher de semer à nouveau le chaos ?

zelda-twilight-princess-2-soleilAvis

Je suis extrêmement déçue par cette lecture ! J’ai trouvé Link très stéréotypé héros japonais : il ne comprend pas ce qui lui arrive et est vraiment passif face aux événements. L’histoire est volontairement obscure puisque rien ne nous est révélé mais du coup ce n’est pas du tout agréable de lire et de ne pas comprendre. Je pense qu’avoir fait le jeu doit beaucoup aider à comprendre.

Par contre, les dessins sont très beaux ! Le style du jeu est respecté mais le dessinateur a réussi à se l’approprié et à y mettre sa propre patte !

Mon conjoint l’a lu aussi et a vraiment bien aimé. Il n’a pas du tout trouvé Link niais ! Du coup, j’ai commandé les 4 premiers tomes pour le CDI.

Je pense que chacun doit se faire sa propre opinion !

Beyond the clouds, T.1 et T.2 de Nicke

Pourquoi ces livres ?

J’ai découvert ce manga dans le magazine Je Bouquine. La première de couverture et le titre m’ont immédiatement séduit. Je l’ai donc acheté pour le CDI.

Résumé

Dans la Ville jaune, les usines crachent leur fumée jour et nuit, cachant le ciel et ses astres. Le jeune Théo n’a jamais vu les étoiles, ni passé les portes de la ville. Enfant, il rêvait de partir à l’aventure, à la poursuite des créatures fantastiques de ses livres préférés, mais la réalité l’a rattrapé. Son travail à l’atelier de réparation Chikuwa devient son quotidien.
Sa routine est chamboulée le jour où il tombe sur une fillette pas comme les autres : c’est une humaine ailée, une espèce appartenant pourtant au monde des légendes ! Inconsciente après être tombée du ciel, elle a perdu une de ses ailes, ainsi que la mémoire… Théo fera tout pour percer le mystère de cette rescapée des cieux !

Avis

Malheureusement, cette série est tout ce que je déteste dans le manga. Le héros m’énerve à chaque instant. Cette mission qu’il s’est donnée pour sauver Mia, la jeune fille ailée, est insupportable. Le moindre de ses dialogues est à base de « je vais te sauver Mia », « Je vais être fort pour toi », etc… Certes, l’univers steam punk est très sympa mais l’histoire est d’une banalité écrasante.

Seuls les dessins sauvent un peu ce manga même s’ils sont beaucoup plus beaux sur la couverture.

Je ne suis pas sûre de lire le tome 3 mais je suis certaine que cela plaira aux élèves, et c’est l’essentiel !