Là où les chiens aboient par la queue, Estelle-Sarah Bulle

Pourquoi ce livre ?CVT_La-ou-les-chiens-aboient-par-la-queue_8007

Je continue mon exploration littéraire avec un ouvrage qui me plaisait tout particulièrement. J’ai entendu la romancière parler à la radio et cela était si intéressant que je me suis empressée de me jeter sur ce livre !

Résumé

Dans la famille Ezéchiel, c’est Antoine qui mène le jeu. Avec son « nom de savane », choisi pour embrouiller les mauvais esprits, es croyances baroques et son sens aigu de l’indépendance, elle est la plus indomptable de la fratrie. Ni Lucinde ni petit frère ne sont jamais parvenus à lui tenir tête. Mais sa mémoire est comme une mine d’or. En jaillissent mille souvenirs-pépites que la nièce, une jeune femme née en banlieue parisienne et tiraillée par son identité métisse, recueille avidement. Au fil des conversations, Antoine fait revivre pour elle l’histoire familiale qui épouse celle de la Guadeloupe depuis les années 50 : l’enfance au fin fond de la campagne, les splendeurs et es taudis de Pointe-à-Pitre, le commerce en mer des Caraïbes, l’irruption du roi béton, la poésie piquante du créole, et l’inéluctable exil vers la Métropole…..

Avis

Quelle petite merveille ce livre ! Il fait partie de ces romans qui vous emmènent loin, très loin. En Guadeloupe bien sûr, mais aussi dans une autre époque. Un passé qui nous paraît si lointain (car tellement différent du notre), que l’on a l’impression de découvrir une autre vie.

Je suis très mécontente de la quatrième de couverture. Ce roman ne traite pas seulement d’Antoine mais d’une famille entière que l’on va d’abord rencontrer dans la campagne guadeloupéenne, puis que l’on va suivre dans les rues de Pointe à Pitre et enfin qui nous emmènera avec elle dans son exode vers la Métropole. C’est le parcours d’une fratrie plus que d’une personnalité qui nous ait conté.

Ils sont trois : deux sœurs, Antoine et Lucinde et un frère que tout le monde appelle « Petit Frère ». Ces trois-là ne peuvent pas être plus différents les uns que les autres ! Antoine la rebelle, Lucinde la jeune femme qui se rêve plus distinguée qu’elle n’est et « Petit frère » le plus équilibré des trois qui ne veut que vivre sa vie le plus tranquillement possible. Ce dernier n’est d’ailleurs pas connu sous son vrai nom. Ce détail est révélateur sur sa place dans la fratrie et ses relations avec ses sœurs. Ils sont cependant tous reliés par un drame : la mort prématurée de leur mère alors enceinte. Cette perte va être un véritable traumatisme et jouera profondément dans la destinée de cette fratrie. Tout comme la lourde personnalité de leur père, à la fois absent et trop présent. Antoine ne voudra jamais se lier avec un homme, accusant implicitement son père d’avoir tuer sa mère en la mettant enceinte contre l’avis médical. Lucinde essayera d’être à la hauteur de cette maman qu’elle idéalise au plus haut point. « Petit frère » ne cessera de tenter de retrouver le visage de celle qui lui a donné la vie mais pas assez d’amour. Tout au long du roman, les personnages principaux courent après le bonheur chacun à sa façon.

A travers ces trois personnages forts, nous découvrons la Guadeloupe des années 40 à 60. Et c’est en ça que je me suis sentie complètement dépaysée. L’île est un personnage à part entière. Elle est décrite sans tabou, dans sa beauté et sa laideur.

La fuite vers la Métropole n’est pas la partie que j’ai le plus aimé mais elle permet de mieux comprendre les antillais qui se sont installés en France : leur fuite que le manque de travail provoque, leurs souvenirs de la patrie qu’ils ont laissé, leurs regrets d’une île fantasmée, leurs bonheurs dans cette nouvelle vie.

Lisez ce roman que j’aime de plus en plus !

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s