La reine des lectrices, de Alan Benett

la-reine-des-lectricesPourquoi ce livre ?

Allez j’avoue, j’aime bien la famille royale anglaise. J’aime bien la royauté en général d’ailleurs. Ma préférence allant bien sûr à Louis XIV dont j’ai lu plusieurs biographies. Du coup, quand je suis passée à côté de ce livre qui réunit la reine d’Angleterre et la lecture, je n’ai pas résisté !

Quatrième de couverture

Que se passerait-il outre-Manche si Sa Majesté la Reine se découvrait une passion pour la lecture ? Si, tout d’un coup, rien n’arrêtait son insatiable soif de livres, au point qu’elle en vienne à négliger ses engagements royaux ?

Avis

Ce livre est une pure fiction. L’auteur imagine complètement la vie de la reine d’Angleterre, son caractère et son entourage. La force de cet écrivain est de nous entraîner dans un univers fictif et de nous y immerger sans modération. Bien sûr, on n’oublie jamais que tout est inventé mais on y croit ! Ce livre est une ode à la lecture. En effet, la reine découvre très tard sa passion pour la lecture mais elle s’y plonge entièrement et avec un énorme plaisir ! La reine lit principalement de la littérature britannique, j’ai donc découvert plusieurs auteurs que je ne connaissais pas.

Les personnages sont très réalistes. La reine d’abord. Elle est au début exactement comme on l’imagine : hautaine, distante, insensible… Puis au fur et à mesure du roman, ses lectures la font changer. Elle devient plus humaine, moins protocolaire. Elle nous montre la puissance de la lecture et des livres. Ils ouvrent sur le monde, sur les sentiments humains, sur « la vraie vie » comme dit la reine. La lecture lui change son caractère. Je suis tout à fait d’accord avec ce postulat et en tant que professeur documentaliste je me désole de voir que mes élèves ne lisent presque plus.
Les autres personnages sont plus anecdotiques. On trouve un jeune page qui guide la reine dans sa nouvelle passion, un duc, mari de la reine, complètement absent et lointain et surtout un secrétaire particulier qui aime l’ordre et le protocole. L’entourage de la reine est plutôt présenté comme négatif pour celle-ci. Elle est présentée comme une héroïne qui brave les interdits !

Le livre est assez court ce qui permet à l’auteur d’aller droit au but ! Je n’y ai pas trouvé de longueurs. Il est très bien rythmé car centré sur l’évolution psychologique de la reine.

Un roman très agréable que je recommande !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s