Le coin BD (4)

p_20170214_151257

Bon, je ne devais plus faire de pause sur ce blog. Mais il s’est avéré que s’occuper d’un tout petit bébé est bien plus fatigant que ce que je pensais. Ma petite Agathe demande énormément d’attention et du coup, je n’ai plus vraiment le temps de lire. Mais elle a un mois maintenant. J’espère donc pouvoir me consacrer un peu moins à elle et plus à ce blog.

JE NE ME SUIS JAMAI SENTI AUSSI BELLE_C1C4.inddJe ne me suis jamais sentie aussi belle, de Isabelle Bauthian et Maud Hopsie

Voici une BD que mon beau-père m’a offert pour Noël. A ce moment là, je venais d’entamer mon neuvième mois et je me sentais très bien. Cette BD a donc été la bienvenue !

Quatrième de couverture :

Nausées matinales, « petite » prise de poids, envie fréquente d’uriner, quelques douleurs, un physique qui change. Rien de bien terrible ! D’ailleurs, de quoi vous plaindriez-vous ? Vous allez donner la vie ! Non, la grossesse n’est pas magnifique ! C’est à 99 % des désagréments. Et celles qui prétendent  le contraire vous mentent au nom de la survie de l’espèce, ou pratiquent assidûment l’auto-suggestion. Apoline et Guilhem, un jeune couple moderne, va se re-découvrir à travers l’une des expériences les plus banales et pourtant les plus mystifiées de la vie. Un récit drôlissime sans langue de bois.

Avis :

J’ai adoré cette BD pour son authenticité ! Comme dit dans le résumé de la quatrième de couverture, une espèce d’omerta entoure la grossesse. Tous les désagréments sont tus ou minimisés par celles qui y sont passé avant nous. Sans parler de ces mères pondeuses qui ne trouvent que du plaisir à être enceinte. Lors d’une de mes recherches sur internet sur les vergetures qui apparaissent lorsque le ventre grossi, j’ai été très étonnée de lire des commentaires faisant leur apologie : « j’adore mes vergetures, elles me rappellent que je suis maman » ou alors le classique « si vous ne vouliez pas de vergetures, il ne fallait pas faire d’enfants ! » Et bien moi, je voulais être maman sans vergeture. Oui, j’ai râlé contre les nausées, contre mon bébé qui me broyait les côtes ou m’empêchait de dormir.

Tout comme Apoline, l’héroïne de cette BD. Elle nous rapporte l’histoire d’une vraie 44-ab39grossesse. Tous les désagréments sont évoqués sans tabou avec beaucoup d’humour. C’est une jeune femme moderne qui souhaite mener de front sa vie de femme, sa grossesse et son travail. Thème qui parlera à beaucoup de femmes d’aujourd’hui ! Une femme enceinte reste une femme. Par conséquent, Apoline nous évoque sa vie sexuelle (pas facile avec un gros ventre), sa frustration devant les kilos qui s’accumulent ou encore son tartinage quotidien de crème anti-vergeture. Elle raconte également ses difficultés au travail, par exemple comment elle est évincée d’un projet parce qu’elle va avoir un bébé.

Bien sûr, les joies de la grossesse sont également évoqués : la première fois que son bébé bouge, les échographies… Cela rend la BD très touchante et m’a ramené à mes propres joies.

Les dessins sont de style réalistes et très colorés. C’est vraiment le style que je préfère.

Je recommande fortement à toutes les femmes enceintes, qui projettent de l’être ou qui l’ont été de lire cette BD. J’ai peur malheureusement que les hommes ne puissent pas y trouver leur compte. Le personnage masculin, futur papa, étant que trop rarement évoqué.

album-cover-large-23217Passe-Passe, de Delphine Cuvelee et Dawid

J’avais vraiment adoré Dessus, Dessous des mêmes auteurs. Un vrai coup de cœur ! Alors quand j’ai vu à la médiathèque qu’ils avaient fait une autre BD ensemble, je me suis jetée dessus !

Quatrième de couverture

Prenez une fillette taquine, une grand-mère guillerette et un drôle de papillon. Lancez-les dans une aventure échevelée. Vous obtiendrez un cocktail tendre et rocambolesque qui apprivoise l’absence pour mener aux confins d’une magie où tout ce qui disparaît n’est jamais vraiment perdu. Un tour de Passe-Passe !

Avis

Encore une fois je suis complétement séduite !

Tout d’abord l’histoire. Alors que Dessus, Dessous, m’avait fait bien rire, Passe-Passe m’a faitpassepasse02 pleurer… Il se dégage de cette BD une douce mélancolie qui touchera profondément les adultes qui liront cette BD. Une petite jeune fille s’amuse avec sa grand-mère. Un papillon très étrange poursuit la mamie. C’est un insecte en noir et blanc. Petit à petit, c’est la vieille dame qui perd ses couleurs alors que le papillon se colorie. A la fin, la petite fille ne joue plus qu’avec l’insecte. Ce procédé est très bien trouvé. C’est une belle manière d’introduire progressivement la mort de la mamie. Je pense cependant qu’il faudra expliquer aux plus jeunes qui risquent de ne pas comprendre.

Ensuite, les dessins. Ils sont tout simplement magnifiques. L’utilisation des couleurs est très intelligente. Ni trop vives, ni trop fades. Juste ce qu’il faut pour séduire les plus petits. Les deux personnages sont dessinés de telle sorte, qu’ils nous sont tout de suite très sympathiques : une belle petite fille souriante et une vieille grand-mère bienveillante.

Une manière très poétique d’évoquer la mort avec de jeunes enfants.

couv_268383Quatre soeurs, T3 Bettina, de Cati Baur d’après Malika Ferjoukh

L’histoire de ces cinq sœurs est vraiment passionnante. Je continue donc la lecture de ces BD.

Quatrième de couverture

Le printemps, saison du renouveau, des amours et des primeurs, éclate dans toute sa splendeur à tous les étages de la Vill’Hervé.

Avis

Bon, je n’aime toujours pas les dessins ! Je ne comprends toujours pas le style de Cati Baur. 26182_pl

Par contre, l’histoire des sœurs se complexifie et devient de plus en plus intéressante. Les personnages sont de plus en plus profonds. Les adultes sont confrontées encore et toujours à des problèmes d’argent et de cœur, les adolescentes sont de moins en moins naïves. Deux petits personnages (les cousins) entrent en scène pour donner un peu d’air frais à cette BD très sombre. Il n’y a malheureusement pas beaucoup d’occasions d’être heureux dans cette maison ! Mais la force de cette BD est de nous présenter des personnages forts qui quoi qu’il arrive nous donnent le sourire.

J’adore toujours autant l’aventure de ces jeunes femme et j’ai vraiment hâte de lire la suite !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s