Mentine, de Jo Witek

81upihsqbclPourquoi ce roman ?

J’ai beaucoup entendu parler de ce roman sur les blogs de collègues professeurs documentalistes et dans mes réunions avec les médiathécaires de mon secteur. J’ai donc décidé de l’acheter pour le CDI. J’espère que ça plaira à mes élèves.

Quatrième de couverture

Mentine est une surdouée hyperactive et rebelle qui n’en fait qu’à sa tête. Aussi, lorsque ses parents découvrent son dernier bulletin de notes, ils décident d’adopter une mesure radicale. Pas de plage, de surf et de baignade en bord de mer cet été, mais direction le Larzac, dans la ferme de Raoul. Pour la petite parisienne, le choc risque d’être un peu rude…

Avis

J’ai adoré ce roman. Cela faisait longtemps que je n’avais pas pris un tel plaisir à lire un roman jeunesse !

Mentine est une jeune adolescente pas comme les autres et c’est justement ce qui m’a séduit dans ce personnage. On entend souvent parler des enfants précoces mais finalement, on connaît très mal ce à quoi cela correspond. Ici, Mentine a à cœur de cacher le fait qu’elle est surdouée. En effet, elle veut être une élève normale. Et il est vrai qu’en tant que professeur de collège, je la comprends. Je me bats au quotidien contre les moqueries du genre « intello ». Mais la critique de ceux qui ont des bonnes notes est très ancrée depuis des décennies. Moi-même je me faisais prendre à partie à l’adolescence quand j’avais des bonnes notes. Mentine souhaite se fondre dans la masse et ne pas se faire remarquer. Une adolescente normale finalement à une période de sa vie où  le regard des autres est plus important que n’importe quoi.
Le problème est que ses parents souhaitent plus pour leur fille. C’est là que deux lectures du roman peuvent se faire : celle des adolescents qui se reconnaîtront très certainement dans ce personnage et celle des adultes qui comprennent très bien l’exigence des parents qui ne conçoivent pas que leur fille n’exploite pas ses capacités hors norme.

Ce thème de l’école et des relations parents / enfant est présent dans toute la première partie. La seconde partie aborde de tous autres thèmes. En effet, Mentine est punie de grandes vacances à Biarritz avec sa famille et est envoyée dans le Larzac. Là-bas, la jeune parisienne prétentieuse et tête de mule va devoir apprendre l’humilité et la vie à la campagne. Sont développés alors des thèmes très humanistes comme le partage, l’entraide, l’amitié, etc. Cette seconde partie est souvent très drôle mais un peu trop moralisatrice à mon goût. Il est évident que Mentine a besoin d’une leçon, mais l’auteur insiste un peu trop lourdement.

Les personnages sont vraiment très attachants et très bien développés. Le personnage de Mentine est très crédible. Cette jeune fille en pleine crise d’adolescence est passablement énervante pour des lecteurs adultes ! Mais au fond, on se retrouve dans cette petite jeune fille. Son mauvais caractère cache un grand cœur. On découvre aussi une des spécificités des enfants précoces : Mentine est trop mature par rapport à son âge. Difficile d’avoir douze ans dans une classe d’enfants de quatorze ans. C’est très frustrant et l’on comprend alors que sa crise d’adolescence prenne des proportions énormes.
J’ai beaucoup aimé le personnage de Raoul, l’éleveur de brebis chez qui l’héroïne doit passer ses vacances. C’est un homme bourru mais adorable. Un personnage classique en littérature jeunesse mais tant pis, dans ce roman on en a besoin et on l’aime ce Raoul ! Il va apprendre la vie à la ferme à Mentine. Il va réussir à la dompter et à l’apprivoiser, à moins que ce ne soit le contraire…
Le jeune homme (j’ai oublié son nom…) qui intervient dans la seconde partie et dont bien sûr Mentine tombe amoureux est sans intérêt. On aurait très bien pu se passer d’une histoire d’amour. Mais ce roman est clairement un roman pour fille, donc…
La critique des parents de Mentine par la jeune fille et son psychologue m’a vraiment fait rire. Ce sont des « nouveaux » parents qui souhaitent avant tout que leur fille les aime. L’adolescente les trouve trop mous et ne comprends pas qu’ils ne tiennent jamais leurs punitions. Cela me rappelle tellement de parents d’élèves !

Jo witek a une écriture très fluide. Elle est très agréable à lire. J’ai aimé le fait qu’elle ne cherche pas à faire parler Mentine en langage jeune ou Raoul en stéréotype de paysan. Les chapitres sont plutôt courts, ce qui rythme très bien le roman.

Vous l’avez compris, j’ai beaucoup aimé ce roman. Le seul bémol s’il faut en trouver un, c’est que c’est un livre clairement destiné aux filles. Dommage car le message et le thème du roman d’initiation est universel.

J’ai immédiatement enchaîné par le tome 2 et le tome 3.

71me05qbyl-_ac_ul320_sr232320_

Tome 2 Cette fois c’est l’internat

Encore une fois, ce roman est composé de deux parties. La première partie est très intéressante. Mentine passe en troisième et tout le collège apprend qu’elle est une surdouée. Elle va alors subir un véritable enfer. Un cyber harcèlement et un harcèlement verbal va se mettre en place contre l’adolescente. Tout le collège se ligue contre elle. Cette situation est terrible. On a mal pour Mentine. Et la seule solution à cette situation est de retirer la jeune fille du collège. C’est la victime qui est punie ! Ce livre est tout à fait approprié en ce moment où le cyber harcèlement se multiplie.

J’ai quand même regretté que Jo Witek n’insiste pas sur les conséquences de ce harcèlement sur Mentine. C’est dommage que ce ne soit juste survolé.

La seconde partie est plutôt anecdotique. Mentine est envoyée dans un internat pour surdoués. Cela reste très agréable à lire car toujours aussi bien écrit. Et on est attaché à ce personnage. J’ai aimé la voir s’épanouir et enfin être heureuse.

710ed6jirjl-_ac_ul320_sr232320_

Tome 3 Pas de cadeau !

C’est le tome que j’ai le moins aimé.

J’ai bien aimé suivre Mentine mais ce tome n’était pas forcément nécessaire. Le thème dominant est la pauvreté. Et franchement, il n’est pas très bien traité.

C’est vraiment dommage de finir par une petite déception.

Emily

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s