La Passe-miroir T2, Les disparus de Clairdelune, de Christelle Dabos

couv49338046Pourquoi ce livre ?

Bien qu’ayant été un peu déçue par le tome 1, les fiancés de l’hiver, je ne pouvais pas m’empêcher de lire le tome 2. J’avais vraiment très envie de connaître la suite de l’histoire. Finalement, même si les personnages m’ont paru antipathiques, je m’y suis attachée.

Résumé

Ophélie a fait son entrée à la cour. Ses courtisans sont toujours aussi horribles avec elle. Et encore plus maintenant qu’elle est devenue vice-conteuse pour l’esprit de famille. Parallèlement, des courtisans disparaissent de Clairdelune, pourtant réputé comme l’endroit le plus sûr du pôle. Ophélie va devoir mener l’enquête.

Avis

Autant le dire tout de suite, j’ai largement préféré ce tome-ci au premier. Ophélie se révèle complétement. Elle reste fragilisée évidemment dans ce monde totalement hostile mais elle prend de plus en plus confiance en elle. C’est un personnage fort qui enfin en prend conscience. Le premier à en pâtir est Thorn. Elle lui tient de plus en plus tête et du coup, réussit à obtenir ce qu’elle veut. J’ai beaucoup aimé voir cette nouvelle Ophélie avec sa famille. Elle ose s’affirmer mais en même temps, comprend de plus en plus l’instinct protecteur de sa maman. Elle devient adulte, tout simplement.

Thorn , lui, m’énerve toujours autant ! Son caractère est vraiment imbuvable. Par contre j’ai beaucoup aimé en connaître plus sur ses origines. En effet, les drames de son enfance nous éclairent complétement sur ce mauvais caractère. Les sentiments qu’il exprime à propos d’Ophélie étaient pleinement prévisibles mais ils nous attendrissent. Je me suis surprise à l’apprécier à certains passages (et franchement, j’y croyais pas tant je le détestais).

L’histoire en elle-même est incroyablement bien menée. Elle est bourrée de rebondissements en tous genres ce qui fait du livre un véritable « page-turner ». J’ai avalé les 550 pages en trois jours ! Ophélie se rapproche de l’esprit de famille Farouk. Elle crée sans le vouloir un vrai lien avec lui. Elle obtient même du pouvoir sur Farouk.

Farouk se dévoile dans ce tome. Les quelques passages sur ses souvenirs sont très intéressants. Ils nous content le monde d’avant la déchirure (la déchirure est un événement qui a divisé le monde en plusieurs territoires). Par contre, l’existence d’un dieu géniteur ou créateur des esprits de famille est inutile. Je trouve que c’est un espèce de « Deus ex machina » trop facile. Il débarque en tant que grand méchant alors que l’histoire était déjà bien riche. Dommage…

La fin est quand même pleine de surprises ! Je ne peux pas vous en dire trop mais j’ai vraiment aimé les actions et les décisions d’Ophélie.

L’écriture de Christelle Dabos est beaucoup plus fine dans ce tome. Elle la travaille petit à petit pour notre plus grand bonheur. J’ai trouvé les dialogues beaucoup plus justes. Ces chapitres sont mieux rythmés et à part les quelques réserves déjà évoquées, l’histoire est bien mieux menée.

Et finalement, j’adore cette saga ! J’ai tellement hâte de lire le tome trois. Malheureusement, il est en cours d’écriture. Il va falloir être patiente.

Emily

Publicités

2 réflexions sur “La Passe-miroir T2, Les disparus de Clairdelune, de Christelle Dabos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s